La fibre noire : Qu'est-ce que c'est ?

Longtemps éclipsée par les offres de fibre optique, la fibre noire est aujourd’hui mise en “lumière” et suscite un net regain d'intérêt.

 

Les entreprises ne seront-elles pas noyées avec tous ces termes qui pour eux font tous la même chose ?

 

Nous allons vous en dire plus sur la fibre noire et l’un des principaux avantages qui poussent les entreprises à s’équiper.

 

Qu'est-ce que la fibre noire ?

La fibre optique noire est ce qu’on appelle une fibre brute, qui raccorde deux points, généralement deux sites distants, dans laquelle aucun service IP ne circule. Connue également sous le sigle FON (Fibre Optique Noire), elle se caractérise par une fibre nue, qui lorsqu’elle est installée, est désactivée, donc non fonctionnelle pour le moment. C’est en cela que la fibre noire apporte des possibilités nouvelles à l’entreprise, qu’elle peut exploiter comme bon lui semble.  Elle est libre de l’utiliser quand elle le souhaite, en fonction de son activité, avec les flux qu’elle désire (vidéo, audio, sauvegarde de fichiers, IP, etc…), et avec des débits au choix (de 100 Mbits/sec à 1 Gbits/sec, voire 2 Gbits/sec). La fibre optique noire se différencie de la fibre optique pro (FFTE, FFTO et FFTH) car elle est achetée ou louée auprès de l’opérateur télécom, sans justification quant à son usage. L'essentiel de la fibre noire (dark fiber en anglais) est déjà disponible principalement dans les grandes villes de France métropolitaine et des départements d’Outre-Mer. Les collectivités territoriales et surtout les opérateurs Telecom dont fait partie iDOM Technologies, ont la propriété de cette fibre noire trop souvent inexploitée. Ce seront vos interlocuteurs privilégiés si vous optez pour cette solution de type ad-hoc, entièrement personnalisable.

Nouveau call-to-action

Comment fonctionne la fibre noire ?

La fibre noire, qui n’est toujours pas activée, s’établit donc entre deux extrémités. Pour fonctionner, il lui faut recevoir un signal lumineux, que l’entreprise s’occupe elle-même de faire circuler dans la fibre noire. Pour cela, sa DSI installe deux boîtiers de terminaison optique dits actifs, chargés “d’éclairer” la FON passive à ses deux extrémités, afin d’y faire circuler tout type de données. L’entreprise a la liberté d'éclairer la fibre noire quand elle en a le besoin, en allumant ou en éteignant les boitiers de terminaison optique, qu’il soit de type OLT (Optical Line Terminaison) , ONT (Optical Network Terminaison) ou ONU (Optical Network Unit). L’opération se fait sans concertation avec l'opérateur télécom qui vous a mis à disposition la fibre noire, même si celui-ci pourra toujours vous apporter les conseils nécessaires. Les deux sites, ainsi reliés de bout en bout, peuvent échanger toutes sortes de données en toute sécurité.

 

Pourquoi installer la fibre noire dans mon entreprise ? (les besoins)

La fibre noire offre une liberté d’action à l’entreprise en lui permettant de se dédouaner des offres classiques de son opérateur télécom. A condition que la distance n’excède pas les 100 kilomètres entre les deux points de raccordement de la FON. Il est possible aujourd’hui de faire transiter tous les types de flux par la fibre noire. Du protocole Ethernet à IP, en passant par l’audio, la vidéo, et surtout pour faciliter le transfert de données sur le réseau SAN. En particulier pour la connexion entre le siège de l’entreprise et le datacenter. On peut même envisager qu’en cas de défaillance de ce dernier, une liaison fibre noire peut s’avérer très utile vers un autre datacenter dans le cadre d’un plan de continuité de l’activité (PCA). De la même manière, un plan de reprise de l’activité (PRA), moins coûteux pour l’entreprise, pourra être mis en place en éclairant la fibre noire au moment opportun.

Présentation Idom

a. L'évolutivité

L’entreprise, avec l’installation de la fibre noire, n’est plus contrainte de passer par son opérateur télécom pour ajuster son débit, à la hausse ou à la baisse. De plus, ces changements pouvaient s’avérer fastidieux. Les différentes phases, par laquelle passe l’entreprise, font que ses besoins en bande passante ne seront pas toujours les mêmes tout le temps. Un accroissement de l’activité temporaire, lié au travail saisonnier, ou l’obtention d’un nouveau contrat, peuvent avoir des effets immédiats sur le débit inter-sites. Les équipements actifs que représentent les boîtiers fibre optique aux extrémités vont permettre de sélectionner des débits de 100 Mbits/sec jusqu’à plusieurs Gbits/sec.



b. L’indépendance technologique

En plus de la possibilité de faire évoluer rapidement les capacités techniques de sa fibre noire, l’entreprise a le contrôle sur son architecture réseau. Elle gère, à elle seule, un changement d’usage de sa fibre noire pour y inclure de nouveaux services. Les délais de construction et d’activation, en passant par son opérateur télécom, peuvent être contraignants, surtout s’il faut se plier aux offres “tout-en-un”. De plus, l’entreprise est certaine de disposer avec la fibre noire du meilleur support de connexion pour la liaison inter-sites. Ce qui lui offre une indépendance technologique pour faire évoluer ses flux et ses services, en fonction de ses besoins et en toute autonomie.

 

c. La disponibilité et la sécurité

Le mode de fonctionnement de la fibre noire nous apprend qu’elle ne souffre d’aucun problème de disponibilité. Ce qui peut être le cas des réseaux fibres mutualisés. Le regroupement de ces derniers fait qu’il y a aura une grande disparité au niveau débit en fonction de l’utilisation par le plus grand nombre. La fibre noire, grâce à sa connexion inter-sites unique, achemine les données d’un point A à un point B, sans perte.

 

L’autre avantage de la fibre noire est sa sécurité. Une connexion ad-hoc comme celle-ci, ne laisse pas la place à l’interception de données par un tiers. La connexion est sécurisée de bout en bout pour offrir à l’entreprise une sérénité dans ses échanges. Les données ne passant pas par l’Internet public, il n’y a aucun risque de fuites.

 

Combien coûte l’installation de la fibre noire dans mon entreprise ?

Au-delà des avantages apportés par la fibre noire, son coût est relativement important. En premier lieu, il y a les frais de mise en service qui correspondent à l'acheminement de votre fibre noire entre les deux points choisis. Puis viennent s’ajouter le raccordement des câbles sur des bandeaux ou tiroirs optiques. Pour la partie location mensuelle, il faudra inclure les brins optiques en fonction du nombre demandé. Mais aussi la fibre noire en fonction de la longueur de câble et de la complexité que cela a nécessité lors du raccordement. Enfin, chez iDOM Technologies, vous aurez comme toute offre fibre proposée par les opérateurs télécoms, une garantie de temps de rétablissement. A côté de ça, La filiale à 100% de Digicel est à votre écoute grâce à son équipe d’expert et son support pour vous conseiller au mieux dans vos désirs d’évolution.

Idom rdv

Conclusion

Si nous vous vantons la fibre noire, c’est parce qu’elle est plus attractive qu’il y a quelques années. Le nombre de câbles de fibre noire, tirés à une certaine époque et aujourd’hui inexploités, est conséquent. Ils pourraient servir aux entreprises qui en auraient grandement besoin pour leur architecture réseau. L’évolutivité et la sécurité qui caractérise la fibre noire, en font un très bon choix pour n’importe lequel de vos usages. iDOM Technologies qui dispose d’un catalogue pléthorique pour les entreprises en recherche d’offre fibre pro sera votre interlocuteur pour une mise en place sans contraintes.

Retour au Blog

Autres Articles

Nouveaux bureaux à la Réunion

Les collaborateurs d’iDOM à la Réunion viennent d’intégrer leurs nouveaux locaux.

iDOM : VPN d'entreprise sur-mesure

1) Qu'est-ce qu'un VPN ?  

Que signifie la cybersécurité ?

La cybersécurité est un ensemble de dispositifs pris par une entreprise ou une organisation pour...